À ma gauche, tenant du titre, smartphone le plus vendu de l’histoire, je ne vous le présente plus : l’iPhone 5S. À ma droite, son challenger, de l’écurie Samsung, bourré de technoliogie, le très prometteur Samsung Galaxy S5 ! Sur qui parier ? Très dur à dire… Round 1 : Fight !

Round 1 : l’écran.

Par ce que la première chose que l’on voit en le prenant en main. Nos amis de Cnet ont eu le courage de trancher en se basant sur une étude de DisplayMate Technologies. Pour eux, aucun doute : le LCD Retina Apple c’est sympa, mais ca ne fait pas le poids. Que ce soit en termes de luminosité,  contraste, précision des couleurs, qualité de l’image ou de lisibilité même en conditions d’éclairage importantes, le nouveau né de Samsung a une longueur d’avance. Pour plus d’info, nous laissons à Cnet vous donner les détails dans leur très bonne vidéo.  La grosse différence se fait surtout au niveau de la résolution. Avec son LCD 5″1 Full HD et 445 ppp de densité, Samsung ne laisse aucune chance à la marque à la pomme (4″ pour 1136×640 pixels avec une densité de 326ppp).

écrans

 

Round 2 : Design et ergonomie.

Car l’écran définit le design, surtout chez Samsung récemment coutumière grandes tailles un tant soit peu encombrantes. Notons tout de même qu’une version mini du S5 est prévue.

En largeur le S5 dépasse  de 1.5cms son rival, et de 2cms en hauteur. Le tout alourdit le dispositif de plus de 30 grammes. Pour un usager comme moi qui porte généralement mon smartphone dans la poche de mon jean, cette différence est notable. En ce qui me concerne je trouve le format Apple plus confortable.

Côté finition, Samsung reste très plastique. Là, Apple reste la marque du design, avec des matériaux plus nobles, solides, et agréables au toucher qui viennent renforcer la sensation de prise en main de l’iPhone. À noter tout de même un effort des nos amis Coréens qui ont donné un texture alvéolée á la coque arrière de leur nouveau modèle qui gagne du coup en adhérence.

Dans ce round, grâce à un format qui permet de l’utiliser d’une main, et un feeling plus solide, l’iPhone montre sa griffe et l’emporte haut la main.

samsung-galaxy-s5-fonctions

 

Round 3 : Le capteur d’empreintes

Encore une partie qui se résume à technologie contre ergonomie. Samsung propose un capteur d’empreintes plus complet et surtout, grâce à un nouveau contrat avec Paypal, la possibilité de payer en ligne de façon archi sécurisée. La capteur fonctionne différemment à celui de l’iPhone 5S car là, il faut faire glisser son doigt le long du capteur. Plusieurs de vos sont configurables, chacun pouvant déverrouiller un niveau de sécurité différent.

Le problème encore une fois, c’est que cette opération nécessite vos deux mains. Avec Apple cela n’arrive pas et l’identification est bien plus simple et confortable.

Donc, à moins que vous ne soyiez gros fan de shopping online, je pense que le 5S est le vainqueur de ce round.

capteur empreintes

 

Round 4 : La caméra

Sur ce point encore, Samsung part favori sur la papier. Avec une caméra a arrière de 16MP contre 8MP pour l’iPhone 5S, et des fonctions exclusives comme la possibilité de filmer en 4K et le HDR en temps réel, tout semble jouer d’avance. Et pourtant…

Il existe encore beaucoup de doutes quant à cette comparaison car rares sont les testes exhaustifs de la caméra du Galaxy S5. Et à vrai dire pour le moment, rien ne remet en cause en la qualité des images du l’iPhone 5S, parmis les meilleures prise par un smartphone.

Avec son stabilisateur, son flash double LED, celui-ci offre une aisance d’usage hors-norme . Son capteur, moins performant en termes de résolution, est plus rapide que le capteur 16MP de Samsung, même si la marque Coréenne annonce avoir réglé ce problème. L’application photo de l’iPhone 5S possède un  mode ralenti vraiment impressionnant. Sa caméra est tout simplement plus facile à utiliser. Sur ce constat, Androidpit table et attribue ce round a l’iPhone 5S.

Le Samsung Galaxy S5 aura un appareil photo de 16 mégapixels

Round 5 :autonomie et batterie

Mode power saving. Pour plus d’autonomie, ce mode permet de basculer l’écran en noir et blanc, afin d’accéder aux seules fonctionnalités de base (appels, messagerie, etc).

Sur ce point, l’assaut sera bref. Avec une batterie de 2800mAh contre 1570 mAh pour l’iPhone 5s, Samsung se place loin devant en terme de prestation batterie. L’autonomie s’en ressent, certes, mais sans que cette différence soit proportionnelle.

Pour couronner le tout, le Samsung Galaxy S5 dispose d’un mode Power Saving très efficace. Celui-ci permet de passer en mode noir et blanc, et de limiter les fonctions au minimum vital (appels, messagerie..). Menly vous en dit plus a ce sujet. Mais nous vous annonçons déjà qu’avec une autonomie fonctionnelle de 24h dans ce mode, Samsung gagne sans problème ce round.

 

samsung-galaxy-s5-ultra-power-saving-mode

 

 

Round 6 : Les performances

Encore une fois, si l’on s’en tient aux chiffres, le Samsung Galaxy S5 sort gagnant.Son processeur Snapdragon 801 à 2,5 Ghz semble d’entrée plus rapide que celui de l’iPhone. Il faut savoir que le double cœur de l’iPhone architecturé spécialement pour iOS en 64 bits a déjà montré qu’ils pouvait être plus performant que des concurrents dopés sur Android.

Niveau RAM, le problème reste le même. Le poulain de Samsung avec ses 2Go semble être mieux préparé que Apple avec son 1Go.

Ce qu’il faut en déduire, c’est que sur ce point, les deux smartphones font largement l’affaire. Les performances ne sont pas un point qui fera la différence entre les deux. Quant à la mémoire de stockage, s’il est vrai que le iPhone 5S dans sa version 64 Go part favori, il est vrai que la possibilité d’ajouter une micro SD au S5 est une solution peu onéreuse à ce problème.

M’en remettant donc à ce comparatif de GigaOM, je déclare ce round en attendant de voir plus de tests. 

 

Round 7 : La connectivité

Encore une fois sur ce round les promesses se mesurent à la réputation. Cette aspect du comparatif est critique avec l’augmentation de la taille des fichiers envoyés et de la quantité de vidéos vues en streaming. Si les deux dispositifs sont compatibles 4G LTE, Le Galaxy S5Le Samsung Galaxy S5 intègre un booster de téléchargement – dont nous attendons de tester l’efficacité. L’iPhone 5s, lui ne dispose que du WiFi 802.11n. Le hic c’est que ce dernier a fait ses preuves etne semblent pas réellement montrer de faiblesses.

Ce round donc sera attribué au Galaxy S5, même si la différence reste minime

connectivite

Round 8 : Le système opératif

Sans doute le point de comparaison le plus important entre ces deux dispositifs. Et si naguère iPhone était le grand vainqueur, aujourd’hui l´’étau se reserre. Pour ceux qui ne le savent pas encore, Android et iOS sont deux grands système. À la faveur de l’iPhone, on peut concéder une App Store plus complète surtout pour les applis les plus pointues. Mais cela, vous ne le remarquerez que pour un usage très professonnel de votre smartphone. De son côté Android, parce qu’il est open source, permet aux codeurs de pouvoir se débrouiller plus facilement. Car la point faible de l’iOS, c’est son manque de personnalisation

Le Samsung Galaxy S5, plus spécifiquement,t arrive avec son design TouchWiz pour Android 4.4.2 Kit Kat. Le design, très Flat design, peut être sujet à controverses. Mais ce qui est sur, c’est que la selection de fonctionnalités offertes est très pertinente. Et beaucoup d’applis inutiles ont disparu.

Pourtant, même en tirant un coup à l’amélioration de l’interface Samsung, iOS reste un must de stabilité. Pour ce round, chacun est jury. Car la seule façon de départager deux systèmes aussi bons sera l’usage que vous en faites et votre gout personnel. Match nul donc.

samsung-galaxy-s5-iphone-5s

 

 

Décision Finale :

 

Match nul ! La finale devra se rejouer, soit en fonction de vos goûts personnels, soit en fonction des prochaines actualisations des systèmes opératifs. Pour le moment, les deux smartphones sont hors de reproches et il est difficile de les différencier. Ce qui est sur, c’est que vous êtes fidèle à l’une de ces 2 marques, le duel entre le S5 et le 5S ne saura en rien vous faire changer de maison tant le duel est équilibré.