Il faut bien le croire, si l’on en croit le chemin pris par la firme à la pomme depuis l’iPhone 5S.En y pensant bien, Apple détient nos données carte bleue, peut nous localiser dans beaucoup de boutiques via iBeacon et connait en plus nos empreintes digitales. Et oui, tout devient soudainement clair comme de l’eau de roche. Selon le Wall Street Journal, l’idée serait de créer un nouveau de secteur de paiements s’appuyant sur Paypal, Google, Square, Isis entre autres.

Le projet serait piloté par Jennifer Bailey, chef de la boutique en ligne de la marque. Celleci- aura bien du boulot pour y parvenir. En effet, l’idée n’est pas d’aujourd’hui. Déjà posée sur la table en 2012, elle avait été abandonnée pour des raisons techniques. La batterie des smartphones était trop faible et menaçait de lâcher pendant les paiements. Quand on sait que l’autonomie de l’iPhone 5S n’a pas fait l’unanimité chez ses utilisateurs, on est en droit de se poser des questions.

Nous verrons bien comment Apple affronte ce nouveau défi, qui clairement sera un des prochains grands champs de bataille des acteurs de la téléphonie.

Les paiements mobiles sont actuellement un gâchis, et il faudrait qu’ils soient infaillibles pour réussir. Nous sommes curieux de savoir si Apple a trouvé une meilleure façon de permettre aux gens de payer avec leur téléphone.

Le paiement mobile chez Apple, pour bientôt ?

Et vous, que pensez-vous qu’Apple prépare ?